0 Partage

Article écrit par :

Philippe Baudouin

Responsable de la practice Territoires Intelligents

Les perspectives ouvertes par la Smart City se fondent sur une intensification de la présence du numérique dans  les multiples composantes de l’écosystème urbain : transports, sécurité, gestion des réseaux, de  l’environnement et des déchets,.., transformation du commerce, tourisme, relations aux services administratifs, etc.

Il est entendu que les projets de Smart City ne peuvent se développer avec succès que si les applications sont pertinentes (utiles et acceptées) et si elles s’inscrivent progressivement dans une dynamique transversale à l’échelle de la métropole.

Mais au-delà, le succès des initiatives  dépendra pour une grande partie de la confiance des usagers dans les infrastructures et les services numériques proposés ainsi que la capacité à mobiliser tous les acteurs de l’écosystème urbain. La prise en compte de ces conditions doit être au cœur de la gouvernance  des projets de Smart City.

Quelle démarche adopter pour convaincre les usagers de l’intérêt des projets smart city ?

  • Comment la démocratie participative (civil tech) peut trouver toute sa place dans la conduite d’un projet de Smart City  ?
  • Comment l’open data peut-il contribuer à renforcer la confiance au sein des smart cities ?
  • Comment éviter que la Smart City se réduise à la juxtaposition d’opérations dans des silos sans synergies ?
  • Comment débattre des risques  de la cybersécurité dans un projet de Smart City?
  • Quelle démarche mettre en place pour assurer le développement d’une smart city résiliente ?