2 Partages

Article écrit par :

Yves Gassot

Directeur général

Tous les ans, le DigiWorld Yearbook est là pour rappeler les événements du numérique, commenter les plus importants, tracer les futurs possibles, fournir les derniers chiffres et analyser les tendances pour la prochaine décennie sur les multiples marchés transformés par le numérique.

« Si l’année dernière consacrait la 4e révolution industrielle, avec la généralisation de la deep tech (Internet des objets, cloud, intelligence artificielle, robotique…) dans tous les secteurs de production et de l’économie, l’édition 2017 a mis en avant un mot : l’inclusion. C’est notre devoir, nous qui sommes immergés dans le DigiWorld, de prendre conscience de tous ceux qui peuvent être laissés sur le bord du chemin par cette révolution numérique et d’éviter à tout prix la rupture digitale. Cette révolution est irrésistible et doit être porteuse d’espoir, de croissance et d’emplois. Elle doit être défendue, partagée et expliquée. » évoque François BARRAULT, Président, IDATE DigiWorld.

Chaque année, nous identifions les grandes tendances et événements jugés particulièrement significatifs parmi le flux constant et tumultueux d’actualités dans le monde du numérique, à l’occasion notamment du grand débat de prospective DigiWorld Future.

Cette année encore, nous avons eu l’honneur d’accueillir de prestigieux intervenants qui ont partagé leur vision du futur de l’économie numérique et commenté les scénarios et conclusions présentées dans le DigiWorld Yearbook.

Nos intervenants pour cette édition

Thierry Breton
Président-Directeur général, Atos
Jean-Charles Decaux
Président du Directoire et Co-Directeur général du Groupe, JC Decaux
Octave Klaba
Fondateur et Président, OVH
Pierre Nanterme
Président-Directeur général, Accenture
Grégoire Olivier
Directeur des services de mobilité et membre du Comité Exécutif, Groupe PSA
Bernard Ourghanlian
Directeur Technique et Scientifique, Microsoft
Stéphane Richard
Président-Directeur général, Orange
Shi Weiliang
Directeur général adjoint, Huawei France
Alain Weill
Directeur général, Altice Media

Les temps forts et actualités de cette édition

Tout d’abord, le taux de croissance global de l’ensemble des marchés du numérique est très stable. Autour de 4 % depuis trois ans. Mais toujours en dessous de 1 point par rapport à la croissance de l’économie générale. Cela explique que de nombreux marchés sont sous pression.

  • C’est le cas sur le marché des infrastructures (équipements réseaux et services IT), mais avec quand même un bon niveau d’investissement des telcos et des entreprises, pour un total qui représente 35 % des revenus globaux du DigiWorld. Côté équipements de réseaux, les opérateurs accroissent leurs investissements de plus de 5 % par an depuis 2010, avec un retour des investissements dans le fixe (haut débit). Et on observe une légère accélération des investissements pour les services IT grâce aux applications verticales, au basculement vers le SaaS et le cloud, et la montée en puissance de l’IA.
  • Côté marchés des services et des contenus : les choses vont un peu mieux en 2016 pour les services télécoms. Souvenons-nous qu’ils ont beaucoup souffert depuis cinq ans, surtout en Europe. Les services mobiles sont enfin revenus en croissance positive après cinq années de recul. Ce sont les services OTT qui continuent de tirer la croissance avec encore +18 % en 2016. À ce rythme, ils vont bientôt atteindre le seuil des 10 % du marché total. Ce qui est déjà le cas pour la zone Europe, où les services OTT viennent de passer le seuil des 10 %.
  • Les mauvaises nouvelles viennent plutôt des terminaux, avec seulement 2 % de croissance en 2016, loin des taux de croissance du passé ! Les ventes de smartphones semblent parvenir à un palier : seul le renforcement des segments de milieu de gamme continue heureusement de tirer le marché vers le haut en valeur. Les ventes de PC reculent depuis plusieurs années ; et, c’est nouveau, les ventes de tablettes leur emboîtent le pas aujourd’hui, brutalement. C’est aussi le cas des téléviseurs, même si on s’attend à une reprise à la faveur du basculement vers l’Ultra-Haute Définition.

Les dynamiques régionales ont connu des mouvements divers depuis notre dernière édition, mais confirment l’accélération des pays émergents quand les économies les plus avancées n’enregistrent qu’un léger mieux.

  • Le moteur nord-américain Hors les services OTT, tous les autres segments de marché décelèrent. La TV en raison de la forte baisse de la Pay TV, du phénomène de cord-cutting et de la migration vers le multiple play. Les terminaux ont également connu une baisse brutale. Ainsi que les services télécoms qui ralentissent depuis deux ans, sous la pression de la concurrence.
  • La Chine est entrée dans une nouvelle phase, avec un taux de croissance de seulement 3 % en 2016, quand le taux de croissance de l’économie générale est de plus de 7 %. Preuve sans doute que la Chine n’est plus tout à fait un émergent ?
  • La bonne nouvelle vient de l’Europe qui poursuit son redressement avec une croissance de 3 %, proche de celle de l’Amérique du Nord. Souvenons-nous que nous étions à 0 % en 2013. Mais il reste que nous ne rattrapons pas notre retard. Et, c’est historique, l’Europe est passée sous la barre des 25 % (un quart seulement) du marché mondial l’an dernier.

Les scénarios de l’économie numérique pour 2025

IDATE DigiWorld a identifié les nouvelles chaînes de valeur et de nouveaux scénarios pour l’économie numérique à 2025. « Nous avons construit quatre scénarios différents impliquant des chaînes de valeur recomposées : service client premium dans un scénario “Club”, technologies de pointe modulaires dans un scénario “Tech”, optimisation forcenée des coûts dans un scénario “Low Cost”, cocon ultra-sécurisé dans un scénario “Shield”.» décrit Vincent Bonneau, Directeur du pôle innovation d’IDATE DigiWorld.

À propos du DigiWorld Yearbook

Le best of des analyses des équipes spécialisées d’IDATE DigiWorld, qui suivent toute l’année le développement des marchés télécoms, internet et médias à travers le monde.

Le DigiWorld Yearbook est publié en français et en anglais et est accessible en version papier et PDF

L’édition 2017 est enfin disponible aux tarifs suivants : Papier : 100 € HT et PDF : 65€ HT

Best-of DigiWorld Future 2016

×