2 Partages

Article écrit par :

Carole Manero

Responsable de la practice Services Mobiles

Selon un nouveau classement de l’IDATE DigiWorld, la Corée du Sud est le pays en tête. Où en est le déploiement de la 5G dans le monde ? Avec une grille d’analyse inédite, une nouvelle étude de l’IDATE DigiWorld, Think tank leader européen de l’économie numérique, fait le point sur les pays dans la course à la 5G.

Ce classement compare 11 pays dans le monde. Parmi eux, des pays européens tels que la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Grande-Bretagne mais également des non-européens comme la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud, la Turquie et les Etats-Unis.

Une grille d’analyse complète

Pour la première fois, ce classement analyse les conditions de lancement de la 5G en confrontant 6 critères, à savoir :

  • La feuille de route et le calendrier officiel de déploiement de la 5G
  • L’avancement des réglementations nationales : octroi de licence, fréquence utilisée
  • L’avancée des tests réalisés ou à venir
  • La date de lancement officiel
  • Les cibles de marchés prioritaires, appelés aussi verticaux
  • La couverture géographique prévue

La Corée du Sud en tête du classement

La première place de la Corée du Sud s’explique notamment par un développement exceptionnel des réseaux et infrastructures 5G, dans un pays relativement petit. Après un premier lancement en avril dernier, la Corée du Sud prévoit en effet une couverture presque complète de son territoire.

Les Etats-Unis ne sont pas en reste et sont les premiers à avoir lancé la 5G, fin 2018. Ils n’occupent pourtant que la deuxième place, en raison des disparités de déploiements d’infrastructures sur le territoire.

Le Japon et la Chine sont au coude-à-coude, avec des dates de lancement prévues pour 2019-2020.

 

Où en sont les pays européens ?

Parmi les pays européens étudiés par l’IDATE DigiWorld, le plus avancé est le Royaume-Uni. Il développe la 5G depuis mai 2019 à destination de nombreux marchés tels que l’automobile et l’industrie, les médias et loisirs et l’e-santé, la sécurité publique et le tourisme.

L’Espagne prend la deuxième place du classement et déploie la technologie 5G vers les marchés de l’agriculture ou de la logistique.

En Allemagne, si la date officielle de lancement de la 5G n’est pas encore définie, le pays choisit de concentrer ses innovations sur les secteurs de l’e-santé et des médias.

La France et l’Italie se suivent de près et devraient rattraper leur retard rapidement après avoir attribué des licences 5G, comme cela est déjà le cas en Allemagne ou au Royaume-Uni.

Les 5 pays européens du classement ont prévu le lancement de la 5G via l’opérateur EE d’ici 2020. La couverture des principales villes et des infrastructures de transport devrait intervenir d’ici 2025.

 

Et en France ?

Malgré un léger retard comparé aux pays pionniers, Etats-Unis ou la Corée du Sud, la France devrait être prête pour le lancement de la 5G en 2020, dans le cadre des objectifs H2020 définis par la Commission Européenne.

Un développement en quatre phases

  • 2018: tests et concertations, collecte des données
  • 2019: développement progressif des bandes de fréquences
  • 2020: allocation des bandes de fréquence et attribution des licences, développement commercial de la 5G dans au moins une ville majeure
  • 2025 : couverture des principales voies de transport

L’IDATE DigiWorld publiera cet été un livre blanc sur la 5G en France. L’occasion de présenter les étapes à venir sur le calendrier du déploiement en France.

Cette étude vous intéresse ?

Isabel Jimenez

Responsable des ventes
Contactez Isabel