1 Partage

Article écrit par :

Bertrand Copigneaux

Consultant, BU IDATE Labs. / Responsable des partenariats stratégiques R&D

L’IDATE DigiWorld publie son nouveau rapport intitulé « La robotique : un marché en plein essor dans la transformation numérique des industries verticales ».

Dans ce rapport, Bertrand Copigneaux, Responsable de la Practice Emerging Tech, donne un point de vue prospectif sur le marché de la robotique et ses enjeux.

Parce qu’ils ont été conçus dans l’objectif de ressembler à l’homme, les robots incarnent aujourd’hui la future trajectoire de l’humanité. Dans l’économie numérique, l’apparition de la robotique est l’un des fondements du monde numérique. La croissance actuelle de ce marché est presque sans précédent, en particulier dans certains secteurs stratégiques.

Un marché d’environ 22 milliards d’euros et plus de 90 milliards d’euros d’ici 2030

Le marché de la robotique dépassera les 90 milliards d’euros d’ici 2030, avec près de 13% de TCAC à partir de 2018.
Cette croissance est plus ou moins similaire dans les processus d’automatisation, auxquels s’ajoutent de nouveaux secteurs axés sur l’innovation numérique.

La robotique au service de l’industrie manufacturière

« Le principal marché vertical de la robotique sur la période restera l’industrie manufacturière, principalement grâce à un marché de robots industriels traditionnels déjà bien développé et à l’avènement de robots collaboratifs et d’exosquelettes », indique le rapport, riche de quelque 60 pages d’analyses, de documents de référence et de données.

Le marché de la robotique industrielle aura plus que doublé au cours de la période, grâce à l’adoption rapide de la robotique par l’industrie manufacturière il y a déjà une cinquantaine d’années. Au total, l’industrie manufacturière représentera environ 44% du marché mondial. Les différents axes de la numérisation « Industrie 4.0 » porteront clairement leurs fruits, de même que les véhicules autonomes et les enjeux de mobilité qui y sont associés.

Les secteurs de la logistique et de la santé se développent fortement sur la période, pour représenter ensemble près d’un quart du marché. Les sujets principalement abordés seront la gestion des entrepôts et les robots chirurgicaux dans un premier temps, et à terme la livraison du dernier kilomètre et les services de téléprésence médicale robotisée, accordant ainsi une attention particulière au suivi et au maintien de la population vieillissante.

La robotique au service de l’agriculture

Mais c’est le secteur de l’agriculture qui retient le plus l’attention au premier semestre 2019. D’ici 2030, l’agriculture intelligente occupera une partie importante du marché mondial[1]. Cette expansion reposera d’abord sur les robots de traite – un marché déjà bien développé – et à partir de 2025, des robots agricoles en grande culture. Ici, le potentiel d’économies de ressources et d’accroissement de la production de l’agriculture « de précision » et des machines automatisées entraînera une forte croissance. Une phase de transition s’annonce, où les robots travailleront pour surveiller la santé du bétail et des plantes.

Il est clair que la présence croissante de la robotique dans le secteur agricole provient de la pression sectorielle, souvent motivée par un mélange de demandes industrielles, de consommation et environnementales.

La robotique au service de l’Homme

Dans un parallèle évident avec l’évolution de l’Homme, la typologie diversifiée du robot s’élargit au fur et à mesure. Une section révélatrice du rapport de l’IDATE DigiWorld décrit les technologies existantes et émergentes pour les capteurs robotiques, les actionneurs, le comportement des robots, la communication et l’interface utilisateur – leur potentiel et leurs limites à la croissance. Le rapport analyse également les interactions de la robotique avec d’autres technologies émergentes (intelligence artificielle, 5G, IoT, réalité augmentée et virtuelle), ainsi qu’une vision de l’impact potentiel des tendances de la transformation digitale – Industrie 4.0, agriculture intelligente, santé connectée, voitures autonomes – sur le développement de la robotique.

[1] « Smart Farming », IDATE DigiWorld, novembre 2018.

 

Achetez notre dernier rapport

Si vous souhaitez obtenir plus d'information sur cette étude

Isabel Jimenez

Responsable des ventes
Contactez Isabel